Photos: Metal Traveller
English Version: Andrew W.K. live in Paris

ANDREW W.K.
La Maroquinerie, Paris - 16 Avril 2012

Après des années d’absence, Andrew W.K. est de retour sur Paris pour fêter les 10 ans de son album mythique I Get Wet.
C’est un lundi soir, dans le cadre intimiste de la Maroquinerie que l’on se retrouve pour faire la fête. Et oui, Andrew WK et sa bande ont su transformer un morose lundi soir en vendredi de folie!
Malheureusement, il n’y a pas foule ce soir et le concert est loin d’être complet. C’est vraiment dommage, Andrew W.K. a la réputation d’être une bête de scène et c’était le moment de le vérifier.

Il n’y a pas de groupe de première partie, le concert commence avec le guitariste Dave Pino seul sur scène, jouant à répétition le riff de It’s Time To Party. Les autres membres du groupe arrivent sur scène et c'est là on se rend compte immédiatement que la réputation de bête de scène d’Andrew W.K. n’est pas une légende!
Il y a sept musiciens en tout, dont trois guitaristes. Cela donne un son fort, carré et surpuissant. On ne dira pas propre, ça serait hors sujet. Le côté mélodique est apporté par le piano. C’est Andrew lui-même qui en joue, son clavier est placé au centre de la scène.
Nous avons deux chanteurs sur scène, Andrew W.K. et sa femme Cherie Lily. Ils sont tous les deux débordants d’énergie. C’est incroyable, peu de musiciens bougent autant sur scène, surtout pendant aussi longtemps. Alors que les précédents concerts Parisiens d’Andrew W.K. n'avaient duré qu'une heure, celui-ci dure au total une heure et demie.

L’album I Get Wet est joué dans son intégralité pour le plus grand bonheur du public: pogos, farandoles, slams, crowdsurfers… l’ambiance est bon enfant, tout le monde s’amuse et Andrew réussit même à nous faire faire un circle-pit dans la fosse de la Maroquinerie! Il faudrait avoir une jambe cassée pour ne pas bouger.

Après l'album I Get Wet, le groupe interprète d’autres titres, surtout des extraits de l’album The Wolf. L’ambiance est moins survoltée, mais toujours aussi bonne.
A noter que The Moving Room était présente sur la setlist, mais n'a pas été jouée.

Tout le monde quitte la Maroquinerie avec un grand sourire et la certitude d’avoir passé le meilleur vendredi soir depuis longtemps. Oh… c’est vrai qu’on n’était que lundi…

01. It's Time To Party
02. Party Hard
03. Girls Own Love
04. Ready to Die
05. Take It Off
06. I Love NYC
07. She Is Beautiful
08. Party Till You Puke
09. Fun Night
10. Got to Do It
11. I Get Wet
12. Don't Stop Living in the Red
––––––––––––––––––––––
13. Victory Strikes Again
14. Long Live the Party
15. Never Let Down
16. Totally Stupid
17. You Will Remember Tonight
18. Head Bang
––––––––––––––––––––––
20. We Want Fun

Chronique écrite par: METALTRAVELLER

heavynews.fr
To the visited countries list Bienvenues à Heavynews.fr